Révélée grâce à Star Wars : Le Réveil de la force, Daisy Ridley a décidé de mettre un terme à de trop longues années de silence, et d’évoquer sa maladie via un post Instagram. Une maladie qu’elle traîne depuis l’âge de 15 ans : l’endométriose. 

Grâce à son rôle, la jeune femme est désormais une star mondialement connue. Et c’est sans doute pour cette raison que la jeune femme a trouvé la force de révéler via un post son combat qu’elle livre depuis presque 10 ans contre une maladie gynécologique, qui touche 10% de la population féminine. Une maladie qui reste encore très peu évoquée mais qui peut avoir de grave conséquences sur le corps, comme de vives douleurs et un risque d’infertilité. 

Capture d’écran 2016-06-16 à 10.42.58

« Une laparoscopie, de nombreuses consultations et huit ans de traitement, la douleur est revenue (plus douce cette fois) et les dégâts sur ma peau ont été LES PIRES. J’ai tout essayé : produits, antibiotiques, plus de produits, plus d’antibiotiques et la seule chose a été un corps laissé en piteux état. » 

Une démarche courageuse qui a permis à de nombreuses jeunes femmes de se libérer sur le sujet :

 » Restez concentrées sur ce que votre corps ressent et n’ayez pas peur de paraître hypocondriaque. De  votre tête jusqu’à vos orteils, nous n’avons qu’un corps, faisons tous en sorte que le nôtre fonctionne dans les meilleurs conditions et cherchez de l’aide si besoin est. » 

Un message d’espoir aussi, qui permet de décomplexer de nombreuses personnes qui vivent dans la honte de leur propre maladie. 230 000 personnes ont déjà aimé sa prise de parole et 6000 ont réagi à son annonce.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.