Pour mes 20 ans, mes parents et mon chéri m’ont payé un week-end à Londres. Mes bons plans, mes soucis… Tout, tout, tout vous saurez tout sur mon voyage ! AND IT WAS AMAZING

Jour 1 : l’arrivée.

DSC_0215Après des aurevoir avec ma famille, 23h00, je pose un pied à London Heathrow. C’est immense. Dans l’aéroport, j’ai mangé au Marc & Spencer (un petit supermarché). Pas mauvais, et il y a de tout : sushis, sandwich, pâtisseries. Seul hic, les valises prennent de la place. D’ailleurs, les valises, c’était drôle. 20 minutes à paniquer en ne la voyant pas arriver sur le tapis déroulant. Pourtant, j’ai accroché un ruban jaune (toujours rendre sa valise différentiable, au cas ou)… Pour me rendre compte que j’attendais au mauvais endroit. Thumbs up pour ma bêtise. Bref, je dois prendre le Uber. Sachez que partir par la voie d’entrée vers l’autoroute n’est pas conseillé, en témoigne le vigile qui m’a gentimement aiguillée vers le lieu « officiel » de prise en charge Uber : TERMINAL 5, parking au premier étage, rangée F. Après 40 minutes à sillonner la capitale, l’hôtel me tend les bras. Ou plutôt m’ouvre sa porte. Le Thistle Holborn, The Kingsley (36-37 Bloomsbury Way, London WC1A 2SD, Royaume-Uni). Les chambres sont agréables et jolies. Le personnel génial.
Good night. 1 AM.

Conseil 1 : le point de relai Uber se trouve au Terminal 5, au premier étage dans le parking rangée F.

Conseil 2 : changez des sous dans votre ville de départ. Payer par carte, c’est tentant. mais on n’a pas de budget précis donc on dépense à tout va !

Conseil 3 : prévoir les bons adaptateurs car les prises ne sont pas les mêmes qu’en France…

Conseil 4 : bien regarder si votre hôtel peut garder vos bagages le dernier jour. Ce serait bête de faire les boutiques en ayant beaucoup de sacs dans les bras…

Conseil 5 : regardez bien le quartier où vous êtes car Londres, on ne s’en rend pas compte, mais c’est gargantuesque ! (aussi grand que le mot, quoi). Je vous conseille Convent Garden/Soho, là où j’ai été, car c’est au centre de tout ! Il y a beaucoup de bus à proximité.

DSC_0286

Jour 2 : premiers pas dans Londres.

8h30 réveil. Petit déjeuner à Starbucks pour bien commencer la journée. En avant pour une journée bien remplie. Le matin : Zoo de Londres

DSC_0333Un peu décevant. Déjà, comptez plus de 50£ pour deux entrées, ce qui fait quand même pas mal (beaucoup de paquets de pâtes chez Monoprix). Et on ne peut pas nourrir les bêtes. Ni granulés, ni cacahuètes. Dommage. Par contre, il est immense (prévoyez la matinée pour le faire voire plus !) Les animaux ne sont pas toujours là car il y a des petites maisons en renfoncement. Au moins, ils peuvent se reposer ! Lion, tigre, pingouin, chameau, zèbre, girafe. Il y en a pour tous les goûts. Ce qui est particulièrement appréciable, ce sont les différents univers que l’on découvre. Il y a les reptiles, les animaux de la nuit (pas les galeux en boîte, les chauves-souris), les araignées (avec un vivarium ouvert au public)… Donc rien à dire, à part que le Zoo ça use les souliers. Après le zoo, direction madame Tussauds, le fameux musée de cire. Il faut traverser Regent Park, un immense parc. Comptez 30 minutes à pied. Un petit repas à Baker Street Food Station (un self, situé juste en face de Madame Tussauds) et c’est parti. Là, le début de la fin.

Une queue interminable. Il faut impérativement acheter les billets en ligne, car on perd trop de temps à faire la queue (1h30/2h00 pour ma part). Mais point positif : j’ai pris un pack Tussaud/London Eye (grande roue gigantesque) pour 40£, ce qui est très avantageux. Une fois rentrée, j’avais peur. Beaucoup de monde agglutiné devant les statues… How am I going to do ? Finalement, ça passe vite. Les gens se poussent. Il y a même un petit parcours à bord d’un manège, une expérience Marvel en 4D dont je fais la critique là et une expo Star Wars que vous pouvez retrouver ici. Que demander de plus ?  J’ai fait plein de jolies photos. Et comme une image vaut mille mots, voici mes plus beau clichés (je réserve Johnny Depp, hein…)

DSC_0475 DSC_0499 DSC_0514 DSC_0605 DSC_0646 DSC_0754 DSC_0775 DSC_0807 DSC_0885

Le soir, Picadilly Circus. Le mini New-York. Écrans géants. Beaucoup de monde.

DSC_0998

DSC_0976 DSC_0982

Et le M&M’s World (qui est vraiment à faire). Quatre étages de produits dérivés et goodies. Woaw. Il y en a de toutes les couleurs. Du bleu, du vert, du jaune, du rouge. On ne sait plus où donner de la tête. McDo clôturera cette journée riche en émotions. Rien de plus qu’en France. Petit moment de stresse lorsque le Uber m’a appelée et avait un accent Indien très prononcé. Youw gow onewww youwww wwwwright. Très drôle.

Conseil 6 : réserver les billets pour Madame Tussauds – et prendre un pack avec d’autres attractions si on est sur de les faire- !

Conseil 7 : aller à M&M’s World en fin de journée car il fait moins chaud et, en plus, il ferme à minuit ! 

Conseil 8 : attention si vous voulez prendre le bus, le ticket s’achète dans le métro (la logique britannique, hein. En même temps, quand on roule à l’envers !) Donc ils ne prennent pas d’espèces à bord.

Jour 3 : Vive l’Histoire !

On commence par la gare d’Harry Potter, King’s Cross. Franchement bof : un pauvre panneau Platform 9/3/4 est collé au mur et des dizaines de touristes attendent pour faire une photo. Très peu pour moi. Je vais directement à la boutique où on est tous serrés les uns contre les autres. En bonne fan j’achète une pochette Grinfondor, un collier retourneur de temps, et un stylo (plus un pour Manon, rédactrice de RVLC, qui fêtait ses 20 ans. Trop généreuse.) Let’s go manger à Prêt à manger, la chaîne qui a 3200 restaurants au mètre carré. C’était impressionnant, il y en avait à tous les mètres ! Et là, je déconseille. Pour 3 sandwichs, deux boissons, deux desserts, on en a eu pour 40£ (près de 50 euros). Abusé !
Après-midi placé sous le signe de la culture, ensuite avec le British Museum et le National Gallery, tous les deux gratuits. Je prône le Britishexit : on dirait une vente aux enchères. Les objets, même s’ils sont disposés par périodes, ressemblent au grenier de ma grand-mère, mais ça n’est que mon avis. Des momies, des montres (la seule partie intéressante à mes yeux), des vases. Plié en 45 minutes (même en allant vite, il est immense et la sortie est dure à trouver, ils sont pas fous!) J’ai préféré, et de loin, le National Gallery. Des peintures sublimes. Qui donnent la chair de poule. Du Monnet. Du Poussin. Vraiment très beau ! On ressort, on est à Trafalgar Square. Une immense place avec une statue de Napoléon. Très bel endroit, vivant (il y a des musiciens) et cosmopolite.

DSC_0091DSC_0176

L’aprem, place à Buckingham palace. Bon, le dimDSC_0635anche, il n’y a pas de gardes. Du moins pas ceux avec les képis (la relève se fait 11h30 tous les jours d’Avril à Juillet et  tous les deux jours le reste de l’année). Mais en tous cas, le palais est beau. Et on a croisé quelques squirrels dans le parc d’à côté ! Puis vient Big Ben (que je voyais beaucoup plus grand !), et London Eye. Avec nos tickets achetés en avance on a moins de queue à faire (il faut juste retirer le vrai billet au guichet). Et là, c’était grandiose. On peut voir Londres en un coup d’œil. On se remémore ce qu’on a vécu en trois jours. Magique. Le coucher du soleil est sublime. Et la France gagne 5-2 contre l’Islande, que demander de plus ?

DSC_0676

DSC_0318   DSC_0487

Le soir c’est Pizza Hutt devant la télé (bon à 23heures quand même car le tour de roue dure 45 minutes). C’est cher (2 pizzas 50£ mais la croute au fromage est délicieuse.)

Conseil 9 : aller voir l’animation 4D de London Eye avant de faire le tour de roue car le petit cinéma ferme avant ! 

Conseil 10 : allez sur London Eye à la tombée de la nuit. En aprem : trop de soleil. Le soir : on ne voit rien. Avec le sunset, c’est perfect !

Conseil 11 : si vous voulez de l’alcool, allez dans un pub. Pizza Hutt nous a dit qu’ils ne servaient pas d’alcool à emporter !

Jour 4 : ce n’est qu’un aurevoir

L’hôtel nous garde les bagages gratuitement. Great. Le matin, c’est Forbidden Planet. Mon coup de cœur de ce weekend. Un immense magasin rempli de goodies de jeux-vidéos et autres séries TV. Star Wars, Docteur Who, GoT, Marvel, DC Comics, il y a de tout ! J’ai craqué pour un livre de Terminator, un livre Alien (pour Prescilia de chez RVLC, encore trop généreuse!), un livre sur World War Z, des baguettes pour manger les sushis en forme de sabre laser (prenez celles de Dark Maul elles sont aimantées et du coup vous pouvez vous faire un double sabre. C’est pas pratique pour manger les sushis mais bon !) et des figurines (Alien, Dr Who…) Mon chéri, lui, ça a été masque de V pour Vendetta et casque de Stormtrooper !

On a mangé chez Byron le midi, (on est restés 2 heures montre en main dans le shop). Deux burgers, 20£. Assez expensive. Heureusement qu’on n’avait pas très faim. En dessert, j’ai pu me prendre un Cupcake. Délicieux. Direction Camden Town, le quartier punk. On m’en a beaucoup parlé.

Ce que j’ai adoré, aussi, c’est la signalisation. Au sol, un marquage vous indique de quel côté de la route regarder pour ne pas finir aplati. « Look right », « Look left. » Le pragmatisme british !

Arrivée à Camden Town (dont le nom sonne comme une marque de yaourt), il y a des magasins de partout. Docs Martens, magasins gothiques. Et encore (et toujours) des boutiques souvenirs. Fancy that of london, Cool Britannia. Il y en a partout, avec les mêmes goodies : la reine en figurine animée, des coussins Emojis, des mugs union jack.

Je pensais qu’il y aurait plus de gens étranges au quartier punk, au final je le trouve plutôt sympa (les docks sont beaux à voir). Les boutiques s’enchainent et se ressemblent. Le marché du quartier est génial, il y a des t-shirts de séries TV, des robes, des sweats (et on peut négocier les prix.) Un sweat et 3 t-shirts pour 40£ (en France, le sweat coûte au moins 30£ !).

DSC_0808Il est temps d’aller reprendre les bagages et c’est là où l’hôtel a été très sympa : on nous a libéré, à mon copain et moi, une salle de conférence pour qu’on puisse réorganiser tous nos sacs. Pratique. Drôle. On repart, triste, direction London Heathrow… Qui est une vraie ville ! 5 terminaux. De nombreuses portes d’embarquement. Avec un chauffeur Uber aussi rapide que ma grand-mère unijambiste en déambulateur, ce fût sportif. Décollage 18h00, arrivée à l’aéroport 17h15. L’hôtesse d’accueil fronce les sourcils, je n’aime pas ça. On doit aller à la porte C56. Mon chéri galope, 1m84 et moi, 1m65, je sprinte. Il faut prendre un métro pour aller à notre porte d’embarquement. Bon, tout est très bien indiqué. On y arrive. L’avion décolle. On est au dessus des nuages… Ce n’est qu’un au revoir !

Conseil 12 : prenez une petite sacoche pour mettre votre argent. Ca vous évitera de devoir transporter votre sac à main !

Conseil 13 : arrivez 1 à 2 heures avant votre heure de décollage à l’aéroport car il est très grand… Et regorge de boutiques.

Conseil 14 : essayer de manger quelque chose avant d’aller dans l’avion. Pour un trajet aussi court, on ne vous donnera qu’un mini sandwich, une boisson et un muffin. Donc si vous n’avez pas mangé le midi, faites attention.

Conseil 15 : prendre des chewing-gum car l’avion, ça fait mal aux oreilles…

Conseil bonus : espérez de tout cœur que tes parents ne soient pas lourds avec une pancarte gênante à votre arrivée… #oups 

 

Et toi, c’est quoi tes conseils pour partir en voyage ?

Le mot de la fin …

Je conseille cette ville pour quelques jours. C’est vraiment magnifique, les monuments sont sublimes, plein d’histoires et on progresse beaucoup dans la langue. Pour y vivre, en revanche, il faut savoir que la vie y est très chère, et que ça reste une ville touristique et donc c’est toujours rempli de partout. Ce voyage restera une superbe expérience pour moi. Vivement le prochain !

 

2 Réponses

  1. bruno

    Lourd, je ne crois pas, la pancarte « petit loup et petit poussin » c’était pour être sûr de ne pas vous louper… ça aurait été plus gênant si on était venu déguisé, avec une certaine casquette !!

    Répondre
    • Marie THOUVENEL

      Ahah c’était de l’humour ! 😛 je pense que dans ce cas-là, on aurait fait comme si on ne vous connaissait pas ! (mais ça aurait plus à un certain vigile de l’aéroport…)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.