Je vous avais déjà parlé de Rogue One pour le trailer final avant la sortie, le 14 décembre. Jusque-là, j’avais à peu près envie de le voir. Mais maintenant… Je ne suis plus sûre de rien.

On prend les mêmes et on recommence… en pire. Dans une semaine, rendez-vous au cinéma pour voir Rogue One, le « spin-off » de Star Wars. L’intrigue ? Le vol des plans de l’Étoile Noire. À partir de là, on sent déjà que quelque chose cloche.

Au vol ! Les réalisateurs veulent voler le générique d’ouverture. Ils se sont pris pour les bounty hunters du texte déroulant. Vous vous souvenez ? « Dans une galaxie très très lointaine… » Après nous avoir volé la fin de Star Wars – qu’il fallait laisser à l’épisode III – après avoir fait un septième opus ennuyeux à mourir (pardon Han) on nous arrache notre identité. Nous, fans de Star Wars. Que vous a-t-on fait ?

C’était mieux avant. Oui, trolls, vous avez raison. Star Wars c’était mieux avant. Quand Yoda parlait à l’envers, quand Liam Neeson n’était pas connu pour Taken, quand Saruman était le comte Dooku. En somme, quand on pouvait faire bisquer les fans de Star Trek. Alors que maintenant… Maintenant, on est comme eux ! Spock a les oreilles de Yoda. Comme ces aliens cheap on a les étoiles, les vaisseaux spatiaux et, grâce à ce spin-off, le pouvoir de lasser les spectateurs. C’est fou : à une semaine de la sortie de Star Wars, où sont les papillons dans le ventre ? La joie, l’allégresse ? Horreur. Maintenant, la seule différence qu’on a avec les pros Star-Trek, c’est que nous, on a les sabres lasers et que leur leader a des sourcils aussi étranges que ceux de Pompidou. Sérieusement ?

Vous vous trouvez des excuses. « On ne met pas le générique déroulant parce qu’on veut se différencier de la saga d’origine », expliquait Kathleen Kennedy, qui travaille pour le groupe Lucasfilm. Pourquoi ne pas simplement dire que vous n’avez pas réussi à retrouver l’esprit de la saga d’origine ? Le teaser est décevant. Triste. Vous exploitez, ré-exploitez voire surexploitez les blockbusters des années 70. Laissez-les vivre à travers nous, les fans. N’oubliez pas que nous avons un cœur. Ou du moins un sabre laser et que nous sommes prêts à nous en servir ! Alors une requête : REDESCENDEZ SUR TERRE.

comment-rvlc kylosabres spokegene

Rendez-nous Anakin, Padmée et R2D2. Balancez BB-8 et Finn. Par-dessus un chasseur ou un X-wing on ne va pas faire la fine bouche. Rendez-nous l’armure d’origine de Darky. Reprenez le Magnum (pardon) véhicule de Rey. On veut du vieux. De l’authentique. Fin au dictat de la modernité. On veut Dark Vador en bas de contention, pas avec un costume brillant et sans histoire.

Star Wars, c’était mieux avant. Quand on avait notre générique. Le 14 décembre, on va avoir quoi ? Six pauvres mots, affichés à l’écran. « Rogue One : A Star Wars Story… » Non, vraiment ? C’est pas la salle pour Sausage Party, là ?

Vous voulez en savoir plus sur Star Wars ?
Venez retrouver les dates clefs de la saga culte ICI !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.